Biographie

Auteure, conférencière et intervenante en PNL. Née Suzane Plourde: Gatineau 18 février 1956

Attirée très jeune par l’écriture et pour amuser la galerie, Suzane écrit des scénarios et présente ses pièces de théâtre à ses parents et amis. Bien qu’elle ne préfère pas les cours de français à l’école, elle carbure aux compositions et se démarque pas sa créativité.

En 1973 elle quitte le secondaire avec un DEP en cuisine professionnelle et se fait embaucher sans difficulté dans un resto de la place. Vite, elle constate que son habileté est plus efficace avec la clientèle qu’avec la nourriture et devient serveuse avec bonheur.

L’amour naît et elle se marie en 1975. Un mariage pour la forme car être conjoint de fait à cette époque était presque un déshonneur pour les familles. Février 1977 elle met au monde son premier enfant et divorce le printemps suivant. Prise par un profond chagrin, elle laisse à ses parents la charge parentale et se sépare temporairement de son enfant afin d’améliorer sa qualité de vie émotionnelle et psychologique.

En 1979, Suzane se remet en couple et reprend son enfant dans le respect et la gratitude envers ses proches. Elle débute alors son journal. Malgré les difficultés financières, le couple déménage à Ste-Anne des Plaines et arrive la naissance de son deuxième enfant. Deux ans plus tard les finances ont pu être redressées et retourne aux études en 1984, cette fois-ci en administration au CEGEP Lionel Groulx de Ste-Thérèse de Blainville.

En 1987 monoparentale et sans économies, elle termine ses études à temps partiel et trouve un travail pour subvenir au soutien de sa famille.

Retour en Abitibi en 1989, seule avec ses deux enfants elle achète un casse-croûte et offre un service de traiteur en plus d’un bar laitier. Elle implique ses enfants dans son entreprise et les initie au public et à la responsabilité. Le commerce s’éteint 10 ans plus tard.

Elle épouse une nouvelle carrière en 2001 comme agente de bureau au sein de la Ressource pour personnes handicapées de l’Abitibi-Témiscamingue où elle met à profit sa créativité et ses talents d’organisatrice.

En 2005 un poste de coordonnatrice s’ouvre et elle obtient l’emploi dans un centre de jour pour personnes handicapées de l’Abitibi-Ouest et en 2009 elle devient directrice générale de la Fondation Docteur-Jacques-Paradis de La Sarre.

Elle rencontre l’amour de nouveau en 2010 et se mari le 24 décembre 2012. Toujours attirée par l’écriture, elle édite son premier manuscrit en 2015 «Fausses croyances et taches de rousseur» 175 volumes ont été vendus.

Attirée par l’entraide, elle s’inscrit à une formation de quatre ans en PNL, Programmation neurolinguistique et obtient sa certification de Maître praticienne certifiée en juillet 2017.

Début janvier 2018 elle quitte prématurément son poste de directrice générale pour devenir proche aidante à temps plein auprès de son père. Il décède le 9 mars de la même année. Deux mois plus tard, accompagnée de sa sœur aînée, Suzane fait un trek dans le Haut Atlas au Maroc et escalade les montagnes en vraies berbères.

En juin 2018, elle découvre une masse au sein droit, un cancer agressif, et elle subit une mastectomie. Elle refuse toute forme de chimiothérapie et de radiothérapie. Durant sa convalescent elle se consacre à sa passion et écrit son deuxième manuscrit qui verra le jour sous peu.

En 2019 sa forme extraordinaire la pousse à devenir autonome et se lance en affaires. Elle offre un service d’accompagnement au changement, un service de soutien dans la recherche du bien-être accessible à tous.


Les commentaires sont clos.